02 98 28 23 90

8h30 - 17h30

LE TÉLÉGRAMME | LE GROUPE SOFT PRÉPARE DEUX IMMEUBLES DE BUREAUX

Vu dans LE TÉLÉGRAMME : un article sur nos deux projets immobiliers Artémis et Héra, deux futurs bâtiments à BREST. 

Merci LE TÉLÉGRAMME pour cet article. 

Le groupe Soft prépare deux immeubles de bureaux à Brest

Publié le 22 juillet 2022 à 19h43

Zone d'activités de l'Hermitage, à côté du bâtiment d'Orange, Soft a un projet bien avancé d'immeuble de bureaux, nommé Artémis.

 

Zone d’activités de l’Hermitage, à côté du bâtiment d’Orange, Soft a un projet bien avancé d’immeuble de bureaux, nommé Artémis. (Groupe Soft)

Le groupe brestois Soft prévoit la livraison fin 2023 d’un bâtiment à côté de son siège, au parc d’activités de l’Hermitage, et un autre près du boulevard de l’Europe.

Deux à Quimper, deux à Concarneau et deux nouveaux à Brest. Le groupe Soft, qui siège dans le bâtiment Cap Brest, dit « bâtiment d’Orange », au 50 rue Gaston-Esnault (à l’angle de la route de Gouesnou), qu’il a conçu, n’oublie pas sa ville. Après l’espace Athéna, rue de Kervézennec, zone d’activités de Kergonan, Santé au travail Iroise et la construction, en ce moment, d’un cabinet d’ophtalmologie dans la même rue, un autre devrait ouvrir fin 2023, Héra, à quelques mètres de là.

En contrebas du Brest Open Campus, zone de Kergonan à Brest, le groupe Soft a un projet de bâtiment tertiaire du nom de Héra.

 En contrebas du Brest Open Campus, zone de Kergonan à Brest, le groupe Soft a un projet de bâtiment tertiaire du nom de Héra.
 Il ressemblera beaucoup à son voisin, déjà existant (en vert, à droite). (Document : Soft)
 
Sur 770 m2 et 31 places de parking en extérieur, sur cette voie entre le Brest Open Campus et le boulevard de l’Europe, ce nouveau bâtiment accueillera des activités tertiaires. Son architecture le fera énormément ressembler à ses voisins, pour une bonne intégration visuelle. La commercialisation n’a pas encore commencé. Soft est propriétaire du terrain et la demande de permis de construire est en cours.
En contrebas du Brest Open Campus, zone de Kergonan à Brest, le groupe Soft a un projet de bâtiment tertiaire du nom de Héra.
En contrebas du Brest Open Campus, zone de Kergonan à Brest, le groupe Soft a un projet de bâtiment tertiaire du nom de Héra. Il ressemblera beaucoup à son voisin, déjà existant (en vert, à droite).

Haute qualité environnementale

 
Arnaud Ferellec, responsable développement et Johan Rungoat, chargé d'affaires pour le groupe Soft, dont le siège se trouve dans le même bâtiment qu'Orange, rue de Gouesnou à Brest.

 

Arnaud Ferellec, responsable développement et Johan Rungoat, chargé d’affaires pour le groupe Soft, dont le siège se trouve dans le même bâtiment qu’Orange, rue de Gouesnou, à Brest. (Le Télégramme/David Cormier)

 « Ces bâtiments seront aux normes HQE (haute qualité environnement), un virage que nous avons pris depuis longtemps, et aujourd’hui d’autant plus que nos clients sont demandeurs, voire l’exigent ». Comme Orange, qui a regroupé au Cap Brest une bonne part de ses activités et effectifs brestois. « Le bâtiment est reconnu comme une activité polluante et nous marquons encore plus cette tendance dans nos projets », conclut Arnaud Ferellec

Plus avancé, même s’il est prévu qu’il ouvre à la même période, Artémis accueillera des activités tertiaires sur 3 072 m2, dans un bâtiment R + 3. Ce bâtiment se trouvera juste à côté du siège de Soft. Pour le stationnement, 118 places sont prévues (75 en sous-sol, 43 en extérieur). « Le permis de construire a été obtenu et les travaux vont débuter d’ici la fin de l’année », précise Arnaud Ferellec, responsable développement. La commercialisation est bien avancée. Des activités diverses y trouveront leur place, notamment des cabinets médicaux ou liés à la santé. Le mètre carré de bureau est à 1 800 € hors taxes.

Un article signé LE TÉLÉGRAMME