02 98 28 23 90

8h30 - 17h30

SUP PADDLE : Fin de saison pour Iona RIVET

La fin de la saison 2022 de SUP – Paddle est arrivée. Iona RIVET revient sur cette dernière compétition à Saint-Raphaël, qui a eut lieu le week-end dernier. C’est avec émotion qu’elle confie son ressenti sur cette belle saison sportive, toujours autant soutenue par le Groupe SOFT :

« Merci pour tout – infiniment reconnaissante.

Le weekend dernier ont eu lieu les championnats de France en eau maritime à Saint Raphaël. C’est sous une chaleur estivale que je ramène deux autres titres de Vice-Championne de France en Technical Race ainsi qu’en Longue Distance.

1er jour : la Technical race a été rythmée par des bouées, un plan d’eau agité et quelques vagues.

2ème jour : la longue distance a réuni tout ce que pourquoi je fais ce sport, avec autant de passion à savoir la glisse et le plaisir. Surfer des bumps pendant 12km avec un soleil radieux, un décor magnifique et le privilège de passer devant l’Île d’Or (Île Noire pour ceux qui ont la référence).

Quoi de mieux pour clôturer cette belle et longue saison ?

C’est avec une pointe de tristesse que la saison 2022 se termine. On me dit souvent qu’en compétition j’ai un sourire scotché au visage. Mais cette saison a été synonyme également d’apprentissage, d’expérience, d’échec mais aussi d’envie de continuer encore plus et surtout plus fort et plus loin. On dit qu’il ne faut retenir que le meilleur de ce qui nous arrive mais je crois que pour évoluer il faut prendre en compte les échecs comme les réussites.

Mon objectif principal de la saison était de me qualifier pour être sélectionnée en Equipe de France, objectif que je n’ai pas rempli et que j’ai loupé de peu. Cet échec a été dur à encaisser car le travail fournit a été colossal mais j’ai su me ressaisir lors des championnats du monde ICF en Pologne. Encore une belle année avec le Groupe SOFT

Je tiens à remercier le groupe au complet pour les encouragements, les petits mots post compétition, les messages pendant les compétitions et surtout le soutien que Fabrice et Audrey me portent. Le sport de haut niveau n’est pas quotidiennement facile et le premier impact est le mental. Donc je considère que le Groupe SOFT fait partie de mes performances.

Aurais-je le privilège de continuer à courir pour SOFT…? En tout cas je vous dis à l’année prochaine car je serai toujours là, avec le même objectif mais un mental différent : celui de l’envie, et celui de la réussite. »

Iona