02 98 28 23 90

8h30 - 17h30

Stand Up Paddle : Feedback sur l’épopée espagnole 2022

Retour sur l’aventure Stand Up Paddle en Espagne, un évènement difficile et plein de surprises qui a eu lieu ce début de mois de juin. Nous laissons la parole à Iona Rivet, notre athlète :

« La dernière course en Espagne a eu lieu le samedi 4 juin entre l’île de Tabarca et la plage de Santa Pola. 

Le départ a été lancé à 11h30 pour les filles sous une chaleur écrasante avoisinant les 30 degrés. Le parcours était le suivant : départ au sud de l’île au niveau du port, il fallait faire le tour de l’île pour aller chercher une balise qui se trouvait à 5km du départ puis il fallait retourner à la plage de Santa Pola qui se trouvait à 11km

Je prends un bon départ qui me permet de bien me placer au début puis je perds rapidement le premier groupe de draft. Les 5 premiers kilomètres se sont faits dans le dur, face à un vent assez fort et une mer très agitée

Ensuite j’ai tourné la balise et là j’ai mis les gaz pour essayer de rattraper les filles qui étaient devant car cette fois-ci, on avait le vent dans le dos. Mais j’ai rapidement eu un coup de chaud qui m’a énormément épuisé. 

J’ai donc terminé la course 8ème au classement général sur un plateau de 20, avec un niveau élevé, et 4ème française. Ce n’était pas le résultat espéré mais ce sont les aléas du sport et c’est comme ça que l’on évolue et que l’on identifie les points à améliorer !

Pour la petite anecdote, ce qui m’a le plus marqué dans cette course, c’est la chaleur. Comme les 5 premiers kilomètres se sont faits face au vent, la température était très supportable. Mais lorsque l’on a tourné la balise, il n’a fallu qu’une fraction de secondes pour ressentir à quel point le reste de la course allait être compliqué. 

Merci au Groupe SOFT de m’avoir permis de m’entraîner 10 jours en Espagne et de participer à cette première étape des sélectifs pour l’équipe de France. Rendez-vous à la prochaine étape le week-end du 25 juin à Pornichet

À bientôt, 

Iona »

Retour en image sur cette épopée à travers les photos exceptionnelles de l’Euro Tour :